L U T H E R I E

 

Une quarantaine d'instruments à cordes, d'époque médiévale, réalisés d'après des documents anciens : luths ( cistres, guiternes, rebecs, vièles, archi-cistre, archi-luth...), cithares ( tambourins béarnais, trompettes marines, psaltérions, aile bohémienne...) lyres et harpes.

De luth en cithare, la passion de créer.

Mes premiers souvenirs de lutherie remontent à l'âge de six ans où, d'une boite de lessive, d'un bâton et de quelques élastiques, je confectionnais des luths, suffisants pour m'accompagner dans les chevauchées héroïques à travers ce Moyen-âge qui me fascinait déjà. Quelques mauvais vers m'élevaient au rang de troubadour.

Aile bohémienne
Groin de cochon

Une approche trop précoce de la théorie musicale m'éloigna de cette discipline durant plusieurs années. Années qui me permirent grâce à mon père, qui était menuisier, de me familiariser avec le bois d'une part, et d'autre part, de découvrir la joie de chanter en choeur avec les copains du patronnage.

Une adolescence sportive n'empêcha pas la pratique de la clarinette et la découverte de la théorie musicale et de ses anecdotes. Et toujours cette époque médiévale qui m'attirait à travers son histoire, ses légendes, sa littérature.

Cithare et Dulcimer
Harpe

De là tout naturellement à vouloir mêler mes trois penchants : la poésie, le bois et la musique. Et me voilà cherchant maladroitement à coller mes premières planchettes, puis plus tard, puisant dans des documents...découvrant chaque fois quelque nouveau secret, quelque tour de main...intervenant en milieu scolaire pour faire partager cette passion et construire des objets simples ou plus élaborés (dulcimer).

Les photos sont de Pauline Michel, photographe à Correns (Var)

 

 

Ajouter cette page à vos favoris
Lutherie | 2 | 3 | Revue de presse>>